Site Meter

Caroline Ablain est photographe professionnelle à Rennes et en Bretagne

 

Formation et expérience :

Après des études en Histoire de l’art et Archéologie, elle entre à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, dont elle obtient le diplôme en 2004.

Elle met son regard au service des professionnels du domaine de la culture, des collectivités et des entreprises: reportage, portrait, architecture, événementiel, spectacle.

Ses recherches sur la rencontre entre photographie et spectacle vivant l’amènent à collaborer avec le Théâtre National de Bretagne, lEcole du TNB (direction Stanislas Nordey), le Musée de la Danse (direction Boris Charmatz), et des compagnies théâtrales et chorégraphiques.

Chargée des Arts plastiques au Triangle pour la saison 2012-2013, elle met en place une programmation autour de la résidence d'artiste et de la création dans l'espace public. Elle accompagne ainsi deux projets: Le Village aérien de Barreau&Charbonnet, et Mémo d'Olivier Roche.

Ses images sont publiées régulièrement dans la presse régionale et nationale, ainsi que dans l’édition: couvertures de livres chez Les Solitaires Intempestifs, l'Avant-scène Théâtre, publications du Grand Théâtre de Genève et du Théâtre National de la Colline à Paris...

Cours de photographie:

Pendant plusieurs années, elle a enseigné la photographie dans le cadre de stages, de cours individuels et d’ateliers: initiation à la prise de vues numérique, et élaboration d'une démarche artistique à travers un projet personnel.

 

Expositions et recherches en cours:

Un Conte d'hiver - 2014

La série met en scène les chaussures de la créatrice Chie Mihara dans 7 univers, en référence au cinéma américain des années 50, à l'imaginaire du conte et au fantastique. Au coeur de chaque scène, une femme entourée d'étrangeté, d'animalité et de symboles. Cette exposition a été réalisée en partenariat avec la boutique 52 Madeleine à Châteaugiron.

Taille 44 - 2013

Cette série a été réalisée pour la revue Place publique, dans le numéro de mars consacré au féminisme. Dans ces autoportraits, prenant pour point de départ un maillot de bain des années 50 ayant appartenu à sa grand-mère, l'artiste fait de son corps la mesure de l'évolution de l'image et de la place des femmes à travers les dernières décennies.

87, rue de l’Alma - 2011

La série décrit une lente déambulation dans la maison de sa grand-mère, avant la démolition programmée par la Ville. Dressant d’abord un état du lieu au présent, les images glissent vers l’observation minutieuse des détails ordinaires qui constituent le souvenir de manière diffuse. Les traces d’un passé révolu remplissent l’espace, l’absence résonne et dessine en creux le portrait de la grand-mère disparue.

Short stories - 2009-2014

D’énigmatiques portraits instantanés apparaissent et  disparaissent au gré de la projection, rejouant l’intensité de l’instant de la prise de vues : pour chaque image, un seul déclenchement...

Le Chantier du Théâtre National de Bretagne - 2005-2008

Explorant la photographie comme scénographie d’une architecture. Ce travail donne lieu à une exposition de plus de 80 tirages, présentée lors de l'inauguration du TNB en février 2008.

Le Voyage / Artemisia Vulgaris - 2006

A l’invitation de Marine Bachelot, auteure et metteure en scène de la compagnie Lumière d’août, la photographe crée pour son spectacle Artemisia Vulgaris, une série originale de 12 images intitulée Le voyage. Projetée sur le plateau lors de la création pour le Festival Mettre en scène en 2008, la série déploie une métaphore critique du monde contemporain : les tensions entre les nations, l’incarnation du pouvoir de la religion dans l’architecture monumentale des lieux de culte, les femmes comme objet de consommation. A voir sur le blog

Sens uniques - 2004

Exposée dans plusieurs lieux depuis 2004, la série propose une immersion dans un espace imaginaire labyrinthique, où personnages et espaces vides semblent les indices d’une énigme irrésolue.